Warning: Creating default object from empty value in /homepages/44/d821061045/htdocs/app821061203/wp-content/themes/salient/nectar/redux-framework/ReduxCore/inc/class.redux_filesystem.php on line 29
Ta deuxième vie commence quand tu comprends qu’on est le 11 mai, de Raphaëlle Giordano - SURVI
loader image
— JEAN-FRANÇOIS KIERZKOWSKIᚏ JOUR 44

Ta deuxième vie commence quand tu comprends qu’on est le 11 mai, de Raphaëlle Giordano

By 29 avril 2020 No Comments

Ta deuxième vie commence quand tu comprends qu’on est le 11 mai, de Raphaëlle Giordano (Éditions Pocket, 2020)

Vous avez remarqué comme à SURVI on aime la littérature Feel Good ? Ces histoires qui transcendent le quotidien pour nous faire du bien ? On se souvient D’un suppo et au lit ! d’Aurélie Valognes, on vous parle aujourd’hui du dernier livre de Raphaëlle Giordano : Ta deuxième vie commence quand tu comprends qu’on est le 11 mai.

L’histoire ? Dominique, 39 ans, sort complètement lessivée de son confinement. Plus aucune envie d’aller boire un verre avec des copines ou de faire du shopping : elle a perdu goût à sa vie de consommatrice. Elle passe ses journées entre son lieu de travail et sa maison sans prendre le temps de relancer l’économie de son pays.

Un matin, alors qu’elle se rend au travail en voiture, Dominique tombe en panne sur la Nationale. Elle court frapper à la porte de la maison la plus proche pour demande de l’aide. Par chance, elle tombe sur Charlie, un sexagénaire bienveillant qui n’y connaît rien en moteur, mais qui est déconfinologue (spécialiste du déconfinement). Il se propose d’aider Dominique pour retrouver le sourire.

Pour commencer, il conseille à la jeune femme d’appeler un garagiste. La facture est salée : deux cents euros rien que pour le dépannage. Dominique fait chauffer sa carte bleue et se rend compte avec étonnement que ça lui fait du bien. Pourquoi s’arrêter en si bon chemin ? Charlie l’emmène au PMU du coin où ils commandent ballons de rouge sur ballons de rouge en attendant la réparation (il n’est que 8 heures du mat’, mais soyons fous ! Il faut apprendre à sortir de son train-train quotidien). « Et puis tiens, tu nous mettras deux cartouches de Marlboro sur le compte de la d’moiselle, lance Charlie au patron du bistrot. Y paraît que la nicotine, ça protège du coronavirus ! »

Charlie fait ensuite découvrir à Dominique le plaisir des jeux à gratter. Elle dépense une centaine d’euros dans des Astros, Millionnaires, Cash et Monopoly… À son grand plaisir, elle gagne dix euros aussitôt reconvertis en deux doubles Ricard servis “pas plus haut que le bord”, annonce Charlie avec tant d’esprit. Dominique est peu à peu enveloppée d’une sensation de bien-être. C’est décidé, elle ne lâche plus ce type qui, à travers des expériences étonnantes, créatives et riches de sens, va lui permettre de transformer sa vie.

Raphaëlle Giordano signe ici un beau livre qui nous apprend que le monde post-confinement peut être vécu avec bonheur pour peu qu’on se contente de plaisirs simples.

Jean-François Kierzkowski

Illustration : Marek