loader image
— COURRIEL QUÉBECᚏ JOUR 3

Fais-tu frette Justin ?

By 19 mars 2020 No Comments

« Il fait beau, c’est ensoleillé, mais il fait un peu frisquet. » Je te l’avais dit, Justin. En mars, on ne sort pas sans sa petite laine, même pour parler aux journalistes. Alors c’est vrai, c’est moins esthétique qu’un complet-veston. C’est vrai aussi, la journée était plutôt radieuse. Mais enfin Justin, à 48 ans, tu devrais le savoir : un 18 mars au Canada, on sort couvert.

La scène s’est déroulée à l’occasion d’un point-presse, organisé depuis le perron de Rideau Cottage à Ottawa. Alors qu’il avait réuni une foule de journalistes, Justin Trudeau s’est soudainement éclipsé : « Avant les questions, je suis supposé être un exemple avec des comportements sains. Je vais chercher mon manteau et je reviens », a lâché le Premier ministre.

J’imagine Margaret Trudeau, la maman de notre Premier ministre, planquée derrière la porte, passer discrètement un savon au chef de l’État. « Justin!! Mouche-toi, t’as la guedille au nez! »

Mais pourquoi, diable, Justin est-il sorti légèrement vêtu, cravate au vent, un 18 mars ? En remontant d’un mois l’actualité québécoise, la réponse est toute trouvée.

Début février, Fred et Phil ont prédit un printemps hâtif. Petite précision : ici, on ne parle pas des pâles copies françaises de C’est pas Sorcier. Fred et Phil, ce sont nos deux marmottes météorologues. Chaque année, on les sort leurs tanières. Si les rongeurs ne voient pas leurs ombres, l’hiver finira bientôt. Dans le cas contraire, l’hiver continuera pendant six semaines supplémentaires.

Eh bien, Fred Junior, le rongeur québécois qui a repris l’entreprise familiale depuis la retraite de son paternel, Fred Senior, a dit que l’hiver finirait bientôt. Prédiction confirmée par son homologue américain, Phil, lors d’une cérémonie similaire tenue en Pennsylvanie.

Je ne sais pas si Justin a sorti l’excuse de la marmotte – qui, pour une fois, ne met pas le chocolat dans le papier d’alu – à sa maman, mais avec un taux de réussite de 67%, les prédictions météorologiques de Fred n’ont rien à envier aux annonces de ses concurrents du petit écran.

Grâce à cette scène en direct, Justin Trudeau donne du grain à moudre à toutes les mamans canadiennes sur les trois prochaines générations. Une fois que la Covid-19 aura fait ses valises, elles ressortiront toutes cette séquence pour montrer à leurs rejetons que personne n’échappe à la goutte au nez. Pas même un Premier ministre.

Calixte de Procé