loader image
— FLEUR BLEUEᚏ JOUR 25

Et si on se téléportait ?

By 10 avril 2020 No Comments

Et si on se téléportait ? Cela modifierait peut-être l’instant T. Imaginons une distorsion du temps. On ouvre une porte, on se retrouve en short. La distorsion, c’est Fugazi, Nirvana, Sonic Youth, The Chemical Brothers. Alors imaginons le temps ainsi pris dans une bourrasque, tel que l’instant du thé même en serait déplacé. Qu’oserions-nous ?

Imaginons une centrifugeuse, y glisserait-on le doigt ? Ou s’en approcherait-on pour en sentir le vent, prêter l’oreille à son sirocco tempêtueux, en admirer les ondes, leurs chatoyantes cordes, endiablées ? Hmmm. Verrait-on flou comme un cyclope en distorsion ? Non.

Nous prendrions le temps, peut-être différemment, de savourer l’été, très loin de nos tourments. Il avancerait moins vite, ce temps-là, loin, loin des vagues à l’âme. Nous y inventerions un joyeux processus, où des millions d’acteurs seraient touchés, en plein cœur, par la grâce retrouvée de devenir meilleur.

Nous écouterions enfin les sages, qui aiment les fous qui distordent déjà le temps, comme un bon « Washing machine » de Sonic Youth, orchestré par nous-mêmes, juste derrière de nouvelles portes. Vers Porto, ou d’autres ports.

Jean-Christophe Baudouin