loader image
— TIGERᚏ JOUR 3

Confinement acte 3 : Plutôt crever de toux que vivre à genoux

By 19 mars 2020 No Comments

À la télé sur Internet, le Premier ministre et la pelade qu’il a sur la barbe nous disent qu’ils sont pas loin d’avoir les plein pouvoirs. J’ai peur pour mes congés payés, mes acquis sociaux, tout ça et puis je me ressaisis. Je suis indépendant bordel de merde ! Ce sera dans mon cul comme tout le monde depuis longtemps, un poing c’est tout. À quoi bon résister… Quand je pense que je suis né dans le Sud pour finir sodomisé par un maire du Havre… Si on m’avait dit ça enfant, je serais resté à l’église.

Heureusement, ce ne sont pas les activités qui manquent en confinement. Pour égayer cette journée je me lance donc dans la confection d’une bombe artisanale histoire de rigoler un peu et de dédramatiser. Dans ma tête, ça se bouscule. Et si c’était un coup des nazis ? N’empêche que comme ça on pourrait les compter, allez savoir combien ils sont maintenant que le second tour est reporté. Une question me taraude : que ferait Macron avec toute la merde qu’il a dans sa tête si les nazis revenaient ? Il serait capable d’y envoyer des SDF patriotes en première ligne, je suis sûr, accompagnés de jeunes pupilles de la Nation parce que le sacrifice c’est de famille… Je manque d’air, faudrait que je sorte… Le téléphone sonne, j’ai un message de la résistance : « tu viens nous voir ? » Un frisson me parcourt. J’en ai très envie. Mais c’est pas bien. Mais j’en ai très envie. Mes camarades confinés m’ont déjà trouvé un plan, il est osé mais faisable. Je n’ai plus qu’à me doucher, préparer le sac et je partirai à la nuit tombée. Convaincu de mon bon droit, je grogne dans ma barbe un « plutôt crever de toux que vivre à genoux ».

Tiger