Warning: Creating default object from empty value in /homepages/44/d821061045/htdocs/app821061203/wp-content/themes/salient/nectar/redux-framework/ReduxCore/inc/class.redux_filesystem.php on line 29
C’est pas que... mais bon - SURVI
loader image
— QUEL LEURRE EST-IL ?ᚏ JOUR 28

C’est pas que… mais bon

By 13 avril 2020 No Comments

Première fête annuelle, premier jour férié qui me rappelle un peu plus à quel point le confinement a rompu la ligne du temps. On est comme sur un bateau de croisière sans escale. J’aimerais quand même un Pâque beau.

Rien de neuf pour autant, il est 18 heures et je sors une bière du pack. Je crois reconnaître les notes de California love. En sourdine la radio joue 2pac, j’accours pour monter le son.

Ce week-end, je rêve d’une sortie du nid, d’aller retrouver ma poule. Son petit lapin doit bien lui manquer. Je lui proposerais bien une chasse aux œufs. Mais non, je ne la prends pas pour une cloche, je plaisante.

Il est temps de se réveiller, affronter, ne pas nier la réalité. Je suis seul et j’ai faim. Heureusement, en faisant les courses, j’ai mis tous mes œufs dans le même panier. Je suis fidèle de nature et j’adore ça. J’ai envie d’une bonne recette qui me rende joyeux. Je pense à celle d’œuf au riz.

Ce qui est bien avec les œufs, c’est qu’on peut les cuisiner de mille façons. Je me sens mi Etchebest, mi Mozart (elle risque  de tomber à plat celle-là). Ce n’est pas dur de prendre son pied avec eux.

Je viens de finir d’émincer les oignons. Je suis très sensible et je pleure. J’ai les yeux brouillés. D’un geste maladroit, je fais tomber mon couteau. Ouf ! Par chance, il n’aura fait que m’effleurer le mollet.

Tomates, mozzarella, huile d’olive, ça y est c’est prêt. Je suis fier comme un coq.

Je décide de me faire un plateau télé.

Les nouvelles annoncent qu’on devrait en prendre pour un mois de plus. Trop de gens doivent encore couver quelque chose.

Mon assiette terminée, je m’autoriserais bien une petite douceur de circonstance.

Pas que j’ai encore faim mais par gourmandise. J’ouvre le placard. Vide.

Quel choc, ho là quel choc !

Biboustar74