loader image
— FLEUR BLEUEᚏ JOUR 21

Aujourd’hui j’ai fait ma BA

By 6 avril 2020 No Comments

Aujourd’hui j’ai fait ma BA. Par là même, il a fallu braver quelque peu les interdits, ce qui par les temps qui courent fait du bien. Un P… de bien même.

J’ai un ami qui va mal. Il est (devrait-on dire “était” ?) horticulteur. Il fait naître des plants, des petits arbres, pour les joyeux potagers de nos congénères confinés, avec la chance de pouvoir explorer le bonheur du sport dans leur joli jardin.

Le souci, c’est qu’on lui a dit stop… Let’s confine. Il a dû renvoyer à bon port ses camarades saisonniers, ses bons employés qui en mettaient, du cœur à l’ouvrage. Il est seul à présent, avec un  chien, trois ados et une amoureuse dévouée. Il gère des dizaines de serres emplies de plants de tomates, d’herbes non fumeuses et autres légumes gorgés d’envie. C’est grand, une serre. Bref, on a monté un réseau de potes avec quelques commandes à la clef, pour acheter des plans incognito. Il fallait bien y aller. J’avais prévu de mettre le dernier Caribou dans la voiture. Le pied.

Dans le vide ancestral du confinement, après quelques bières et une belle virée en serres, de nuit (autre pied parmi les pieds),  je suis rentré heureux d’avoir :

  • 1 – bu un peu beaucoup avec des amis (de loin je précise),
  • 2 – participé un poil,
  • 3 – n’avoir croisé aucun flic (là j’étais mal vers 22 heures en rentrant sur des routes abandonnées),
  • 4 – pouvoir à présent jouir des futures plantations,
  • 5 – avoir l’impression que chacun avait pris une dose (ou deux-trois…) de moral chevaleresque pour quelques plombes.

“Moralité” du gouverneur en chef de l’État : à présent il pourrait revendre. Après plus de 15 jours, ils ont réalisé que c’était mal d’interdire à des gens de s’émouvoir en campagne et de défier l’alimentation des supermarchés par de l’auto-production. Ah les cons. 15 jours que nos géants de l’import s’en mettent plein les fouilles et, comble du comble, ne commandent rien à nos horticulteurs chéris, juste à côté.

Jean-Christophe Baudouin